Logos CRTE AURA ATE

Devenez

L’accompagnateur
de tourisme Equestre

de demain en Auvergne Rhône-Alpes

La formation Accompagnateur de Tourisme Équestre (ATE) en Auvergne Rhône-Alpes

La nature et le tourisme à cheval ou en attelage sont les domaines de prédilection de l’ATE. Son coeur de métier est d’accompagner des promenades et des randonnées. En amont, il doit préparer les itinéraires et concevoir des produits de tourisme équestre. Il peut également être chef d’entreprise et diriger son propre centre de tourisme équestre. Il doit posséder d’excellentes qualités d’animation et avoir une bonne connaissance du milieu naturel et du patrimoine qu’il fait découvrir lors de ses sorties.

Les centres de formation ATE
en Auvergne Rhône-Alpes

Dates des tests d’entrée et examens ATE 2023

25
avril
2023

Haras de Préjeunin

6
juin
2023

Haras de Préjeunin

10
octobre
2023

Haras de Préjeunin

14
novembre
2023

Haras de Préjeunin

Diplôme

Accompagnateur de Tourisme Équestre (ATE), titre à finalité professionnelle de la FFE de niveau 4 (BAC) reconnu par l’État.

Niveau requis

Galop® 6 de cavalier ou de pleine nature et avoir effectué 7 jours de randonnée.

Durée

6 à 24 mois selon le niveau à l’entrée en formation.

Coût

7735€ environ, finançable.

Informations utiles

Actualité

Nous avons le plaisir de vous informer que la demande du renouvellement de l’enregistrement au RNCP de l’Accompagnateur de Tourisme Equestre a reçu un avis favorable de la part de France Compétences.

L’ATE est donc à nouveau inscrit à compter du 26/01/2022 et pour une durée de 3 ans. L’entrée en formation sera possible dès le 01/02/2022.

Les équipes de la FFE ont conduit une mobilisation sans précédent auprès de services de France Compétences face à une procédure complexe et très exigeante. Elles continueront d’être à vos côtés dans cette période de transition. Nous savons les difficultés auxquelles la période d’interruption de l’enregistrement a pu vous confronter et nous vous remercions encore pour votre patience et votre compréhension.

Programme de la formation

Le volume horaire global minimal de la formation est de 455 heures avant prise en compte des éventuelles adaptations individuelles prescrites à l’issue du positionnement.

La formation est organisée selon les modules de formation et les volumes horaires de base suivants :

Module 1 : Prise en charge des publics et encadrement du tourisme équestre – 155 h

  • Posture, rôle et responsabilité de l’accompagnateur
  • Réglementation de l’encadrement des APS
  • Fondamentaux de l’accueil et l’information client
  • Gestion de la relation client et gestion des réclamations
  • Mesure de la satisfaction client et démarche d’amélioration continue
  • Caractéristiques des différents publics : enfants, adolescents, adultes, séniors o Caractéristiques des publics spécifiques : handicap, insertion, sport santé
  • Préparation de l’équipement adapté en fonction de l’activité
  • Accompagnement des publics dans le premier contact avec l’équidé et transmission des règles d’hygiène et de sécurité
  • Vérification du niveau des pratiquants, choix de la cavalerie et du parcours
  • Transmission des consignes de sécurité, de circulation et de préservation du milieu naturel
  • Transmission des bases techniques de l’équitation d’extérieur pour le confort et la sécurité des cavaliers
  • Techniques d’animation et dynamique de groupe en tourisme équestre
  • Adaptation de l’activité et des consignes en fonction des caractéristiques des pratiquants et du parcours
  • Gestion de la vitesse de déplacement en fonction du niveau des cavaliers et de l’itinéraire préparé,
  • Prévention et gestion des situations critiques et anticipation de la communication avec les secours
  • Gestion des haltes et des étapes ;
  • Assistance en randonnée
  • Techniques de matelotage appliquées au tourisme équestre
  • Utilisation des différentes cartes topographiques, évaluation des distances, interprétation des signes conventionnels
  • Identification et traçage d’un itinéraire adapté, rédaction d’une feuille de route, évaluation des difficultés
  • Traçage d’un POR de niveau Club 1
  • Utilisation d’une carte, d’une application ou d’un GPS pour s’orienter ou définir sa position
  • Aspects culturels, sociaux, économiques patrimonial d’un itinéraire
  • Connaissance et préservation de l’environnement : faune, flore, espaces naturels et agricoles
  • Prise d’informations et interprétation météorologique

Module 2 : Techniques équestres du tourisme équestre – 150 h

  • Travail à pied de la cavalerie d’extérieur
  • Travail sur le plat de la cavalerie d’extérieur
  • Travail à l’extérieur et en terrain varié de la cavalerie d’extérieur
  • Equipement spécifique de la cavalerie de tourisme équestre
  • Critères de choix et évaluation d’un équidé d’extérieur
  • Utilisation d’un cheval de main
  • Mise en condition physique et psychologique du cheval d’extérieur
  • Principes du débourrage
  • Planification et gestion du travail des équidés d’extérieur

Module 3 : Soins et entretien des équidés et des infrastructures – 80 h

  • Critères et gestion du bien-être équin, comportements sociaux
  • Connaissance du cheval : appareil locomoteur, respiratoire, circulatoire et digestif
  • Alimentation et abreuvement des équidés
  • Le pied : anatomie, entretien, soins courants, principales atteintes et accidents,
  • Dépannage élémentaire en maréchalerie
  • Entretien et soins courants de la cavalerie
  • Réglementation sanitaire et mesures de prophylaxie courantes : désinfection, vaccination, vermifugation
  • Maladies et accidents des équidés, plantes toxiques et secourisme équin
  • Gestion de la pharmacie et des trousses de secours humaine, équine et de maréchalerie
  • Gestion des prairies et des paddocks
  • Réglementation du transport et du convoyage des équidés
  • Préparation et mise en œuvre du transport d’équidés
  • Propreté, hygiène, entretien et sécurisation des lieux de vie des équidés
  • Propreté, hygiène, entretien et sécurisation des infrastructures et des lieux de pratiques
  • Réparations élémentaires et réparations d’urgence en bourrellerie
  • Aménagement d’un parcours de PTV de niveau Club 1

Module 4 : Gestion des activités, environnement institutionnel et réglementaire – 70 h

  • Organisation d’un établissement équestre et communication au sein de l’équipe
  • Connaissance des produits de tourisme équestre
  • Programmation des activités
  • Méthodologie de projet
  • Conception d’un produit de tourisme équestre
  • Création, aménagement et inscription au PDIPR d’un itinéraire de proximité
  • Fondamentaux de la gestion budgétaire, de la fiscalité et de la rentabilité d’un produit de tourisme équestre
  • Promotion et communication des activités
  • Acteurs et réglementation du tourisme
  • Relation et communication avec les partenaires
  • Réglementation et usage des itinéraires et voies de circulation
  • Acteurs et environnement institutionnel des activités équestres
  • Responsabilité et réglementation en matière d’assurances
  • Notions de création d’entreprise

Stage de mise en situation professionnelle

La formation à la certification professionnelle mentionnée au I-1 comprend un stage de mise en situation professionnelle en entreprise dont le volume horaire minimal est de 45% du volume horaire de formation prescrit lors du positionnement, soit 205 heures avant les éventuels ajustements horaires prescrits lors du positionnement.

Lorsque la formation est suivie dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, la durée de ce stage ne peut être inférieure à 70% de la durée totale du travail, formation comprise, sur l’ensemble du contrat, soit 1125 heures pour un contrat d’1 an, ajustables en fonction de la durée du contrat.

Sauf dérogation accordée par le Directeur technique national de la FFE, ce stage se déroule dans un établissement équestre titulaire d’un label « Centre de Tourisme Equestre » ou équivalent délivré par la FFE en cours de validité à la date du début du stage.

Le stage de mise en situation professionnelle en entreprise fait l’objet d’une convention de stage dont la forme, le contenu et les modalités sont conformes à la réglementation en vigueur au jour de sa signature et aux dispositions du présent règlement.

Pendant le stage de mise en situation professionnelle en entreprise, le candidat est sous l’autorité d’un tuteur ou d’un maître d’apprentissage titulaire, depuis au moins 3 ans, d’une certification professionnelle permettant l’enseignement des activités équestres contre rémunération en autonomie de niveau 4 ou supérieur et justifiant d’une expérience professionnelle dans le champ du tourisme équestre.

L’entreprise de stage de mise en situation professionnelle

  • doit garantir un volume d’activité permettant le développement des compétences du candidat sur la base de 2 candidats maximum par tranche de 80 licences ou équivalent en jours de randonnées sur la base suivante :
  • 5 journées de randonnée par des cavaliers extérieurs au club enregistrées sur le carnet électronique équivalent à 1 licence. Ces 2 modalités peuvent se combiner entre elles doit se conformer aux dispositions réglementaires en vigueur du code de l’éducation et du code du travail pour ce qui concerne le nombre total de candidats accueillis par l’organisme d’accueil et le nombre maximal de stagiaires ou apprentis encadrés par le tuteur ou le maître d’apprentissage.

Le stage doit permettre au candidat d’aborder les situations professionnelles suivantes :

  • Développement d’une posture professionnelle adaptée : ponctualité, politesse et relationnel, image et propreté, rigueur et constance, implication et engagement, curiosité et remise en question, initiative et créativité ;
  • Accueil et prise en charge des différents publics ;
  • Encadrement en sécurité de promenades et randonnées équestres ;
  • Organisation et promotion d’animations adaptées aux différents publics ;
  • Travail de la cavalerie d’extérieur ;
    Soins et entretien de la cavalerie d’extérieur ;
  • Propreté, hygiène, entretien et sécurisation des lieux de vie des équidés ;
  • Propreté, hygiène, entretien et sécurisation des infrastructures et des itinéraires ;
  • Préparation au transport et convoyage d’équidés dans le respect de la réglementation en vigueur.

A l’issue du stage de mise en situation professionnelle, le tuteur ou le maître d’apprentissage délivre au candidat sous sa responsabilité une attestation portant sur la réalisation effective des situations professionnelles ci-dessus et comportant une appréciation de la maîtrise des situations professionnelles mises en œuvre lors du stage selon le modèle figurant en annexe 6.

L’attestation ainsi délivrée constitue un prérequis à l’inscription aux certifications finales.

Sans préjudice des éventuelles poursuites judiciaires intentées par le candidat en réparation du préjudice subit, toute manœuvre ou négligence de la part du tuteur ou du maître d’apprentissage ayant pour conséquence la rétention ou la non délivrance d’une attestation à l’issue d’un stage effectivement réalisé peut conduire à l’interdiction d’accueillir un candidat en stage et faire l’objet d’une saisine de la commission disciplinaire de la FFE à l’encontre du dirigeant de l’établissement concerné.

Épreuves des examens

Exigences préalables à l’entrée en formation

Répondre aux exigences techniques vérifiées par les 2 tests suivants :

Test technique à cheval

Le test technique à cheval correspond à un parcours en terrain varié de niveau Galop 6 de pleine nature
d’une distance de 0,8 à 2 km. Il comprend 20 difficultés pouvant être rencontrées dans le cadre de la
randonnée. Le candidat dispose d’un temps accordé calculé selon la distance du parcours sur la base d’une
vitesse de 10 km/h.

Le test est évalué selon la grille d’évaluation figurant à l’annexe 4

Test d’orientation pédestre

Le test d’orientation pédestre correspond à un itinéraire de 3 à 5 km en pleine nature comprenant 8 balises.

L’itinéraire est établi sur une carte au 1/25000ème, il ne doit pas comporter de pièges et les balises doivent
être visibles dans un rayon de 10m et placées à environ 1m du sol.

Le candidat dispose de 10 minutes de préparation isolée avant son départ. Lorsqu’il prend le départ, il
dispose d’un temps accordé calculé selon la distance de l’itinéraire sur la base d’une vitesse de 4 km/h.

A l’issue de son parcours, le candidat réalise un entretien au cours duquel il expose son expérience et sa
motivation pour suivre la formation ATE.

Le test est évalué selon la grille d’évaluation figurant à l’annexe 4Chaque test est évalué par 2 évaluateurs membres du jury mentionné au III-1 selon les grilles d’évaluation figurant à l’annexe 4.

Les qualifications permettant au candidat d’être dispensé de ces tests sont mentionnées à l’annexe 5 du présent règlement.

L’examen général

L’examen Général se compose de 3 Unités capitalisables

  • UC1 : Participer au fonctionnement de la structure de tourisme équestre
  • UC2 : Encadrer les activités de tourisme équestre en sécurité dans le respect de la déontologie et du bien-être animal ;
  • UC3 : Assurer l’éducation et la gestion de la cavalerie de tourisme équestre dans le respect de son bien–être.

Une UC correspond à un bloc de compétences mentionné au I de l’article L. 6323-6 du code du travail.

L’obtention d’une UC donne lieu à la délivrance par la FFE d’une attestation de réussite. Les attestations de réussite peuvent être délivrées par voie électronique. Les UC ainsi délivrées sont acquises définitivement.

Pour pouvoir s’inscrire à l’examen général le candidat doit :

  • Etre âgé de 18 ans minimum ;
  • Etre titulaire de la licence fédérale de pratiquant en cours de validité ;
  • Etre titulaire de l’attestation « prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1) ou « attestation de formation aux premiers secours » (AFPS) ou d’une attestation reconnue équivalente par la règlementation en vigueur ;
  • Présenter un certificat médical de non contre-indication à la pratique et à l’encadrement de l’équitation datant de moins d’un an à la date de l’entrée en formation ;
  • Etre titulaire au minimum du Galop 6 de pleine nature ou du Galop 6 de cavalier ou du Degré 2 délivré par la FFE ;
  • Totaliser 7 jours de randonnée minimum attestés par un établissement adhérent à la FFE ou validés sur le carnet de randonnée électronique du candidat ou être titulaire du Brevet fédéral de randonneur d’argent délivré après le 01/08/2011 ou équivalent;
  • Répondre aux exigences techniques vérifiées par les 2 tests suivants : Test d’orientation pédestre et Test Technique à Cheval.
Manuel ATE

Le Manuel de Formations aux Métiers du Tourisme Équestre est en vente au CRTE Auvergne-Rhône-Alpes au prix de 23 € + 7 € de frais de port par manuel.

Vous pouvez le commander via notre boutique en ligne.

Sommaire du manuel de formation aux métiers du tourisme Équestre :
Chapitre I : Connaissances générales
Chapitre II : Topographie
Chapitre III : Le cheval de randonnée
Chapitre IV : Alimentation du cheval de randonnée
Chapitre V : Secourisme équin
Chapitre VI : Maréchalerie
Chapitre VII : Matelotage
Chapitre VIII : Bourrellerie
Chapitre IX : Attelage

Calendrier

Retrouvez le calendrier des sessions des test d’entrée et des examens de sortie de formation : Aller sur le site

En Auvergne Rhône-Alpes, quatre dates sont proposées pour passer les tests d’entrée en formation ainsi que les examens généraux de fin de formation.

Deux dates au printemps et deux autres dates en automne.

Les examens se déroulent au Centre Régional de Tourisme Equestre, le Haras de Préjeurin à Echalas (Rhône), situé au centre géographique de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Découvrez le métier en vidéo